L’experimentació incessant

Guillem Viladot


(Agramunt, Lleida, 1922 - 1999)

L’exposition Guillem Viladot. L’expérimentation incessante, commissariée par Paul Minguet, met en lumière le parcours de Guillem Viladot (1922-1999), un artiste de la périphérie géographique ayant pris part aux expérimentations artistiques les plus radicales de son temps. La Fundació Vila Casas se joint ainsi à l’Année Viladot, qui célèbre le centenaire de la naissance de l’artiste.

Né dans une famille d’apothicaires d’Agramunt, Viladot mène de front son métier de pharmacien et une activité débordante dans le domaine des lettres et des arts visuels. Dans ce chef-lieu de la capitale de la Ribera del Sió, il crée une abondante œuvre poétique, narrative et objectuelle. Il est en relation avec le monde culturel catalan dès les années 1950, nouant des liens très forts avec des personnalités de l’époque. C’est, précisément, avec le soutien de Josep Iglésias del Marquet qu’il crée à Agramunt, à la fin des années 1960, Lo Pardal, une maison d’édition de poésie expérimentale. En 1980, il expose à la Galeria Maeght de Barcelone sa série Iconografies de l’ús i de l’oci (Iconographies de l’usage et du loisir), une création qui, au fil du temps, s’est érigée comme l’une des contributions les plus importantes de Viladot à la scène visuelle de la Catalogne.

Figure singulière, il a fondé un musée abritant toutes les œuvres qu’il élaborait, fondées sur l’objet trouvé et l’assemblage. Viladot nous permet d’échapper aux visions romantiques, pour ne pas dire condescendantes, du monde rural. Revendiquer la figure de Viladot, c’est souligner qu’à la périphérie, dans un bourg agricole de l’Urgell, on pouvait être parfaitement au courant des expériences artistiques les plus radicales. Il les fit siennes et les transforma sans jamais renoncer à ses racines.