CAT | ESP | ENG | FRA
Facebook Twitter Youtube Pinterest Youtube Linkedin Foursquare

Exposition virtuelle

Miguell Rasero


Monólogo interior
Début 30/05/2019
Exposition du 14 avril au 25 juin 2011 à la Fundació Vila Casas

MIGUEL RASERO

Glòria Bosch

 

Il nous faut affronter tous les jours un nouveau défi avec élan, avec l’énergie de la vie, comme si on se sentait sur la corde raide, dans la solitude, « mais l’ange se fait annoncer, sois seul pour le recevoir. L’Ange, pour nous, c’est le soir, descendu sur la piste éblouissante. Que ta solitude, paradoxalement, soit en pleine lumière, et l’obscurité composée de milliers d’yeux qui te jugent, qui redoutent et espèrent ta chute...[1] »

Marcher au-dessus du vide... La vie marche sur le vide, un trou qui se remplit de temps, d’espace, de terre, d’inquiétude ou de désir, mais nous respirons toujours sur la fragilité d’une corde raide. Je...


en savoir plus

EXPOSITION DE PEINTURES: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Homenaje a Genet
1999
Peinture
Technique mixte sur bois

Le monologue intérieur de Rasero avance sur un fil tendu sur le vide, la fragilité et l’incertitude. Se sentir exclu d’un monde auquel on ne croit pas appartenir et en même temps vivre sa vie avec toutes ses forces. Devenir un funambule en marchant sur la corde qui unit le passé et le futur, en faisant des équilibres pour ne pas tomber dans le vide pendant que vous sentez toute votre vie battre dans votre visage. Une métaphore constante sur l’équilibre instable en hommage à Jean Genet et son œuvre Le funambule.
Jucio final
2000
Peinture
Technique mixte sur bois

Dans Juicio final [Jugement final], Rasero fait de nouveau référence à la fragilité et à l’incertitude de l’existence humaine : une œuvre aux grandes dimensions avec une série de bois empilés en deux groupes qui maintiennent un équilibre précaire. Au milieu de cette pièce, nous trouvons un point d’équilibre qui peut donner lieu à un tournant. C’est alors que nous nous demandons si la peinture est issue d’un monologue intérieur ou si elle n’est qu’un moyen d’inciter au dialogue. Nous sommes les seuls à avoir la clé.
Sin título
2002
Drawing
dessin au crayon sur papier

Attiré par l’exploration d’autres techniques créatives, Rasero se concentre sur la simplicité du trait de ces dessins qui ornent les céramiques grecques ou les fresques anciennes des peintures de Pompéi. Un trait simple mais avec un dessin sophistiqué, comme les représentations graphiques des premières études neurales. Rasero est un artiste qui aime, comme il le dit à juste titre, changer de costume en fonction de la chanson qu’il joue. La légèreté cache une opposition entre le corporel et l’éthéré, l’apesanteur de l’espace et la gravité.
Tríptico
2006
Sculpture
Technique mixte sur bois

Avec certaines références à des artistes contemporains, Rasero joue avec l’expressionnisme abstrait et les gammes de couleurs de base. Cette forte énergie fait ressusciter le tableau que certains étaient en train de tuer, c’est une manière de mettre l’emportement avant la raison, de briser les habitudes bien ancrées. Il y a maintenant un nouveau paradigme, un horizon infini qui attend que quelqu’un monte dessus, une création sans restriction pour apprécier le processus. Parfois le monologue intérieur traite aussi de cela, de lâcher prise et d’explorer d’autres voies de création. Le funambule de Rasero est parfois immergé dans des structures comme celles que nous voyons ici, des pièces colorées.
Barraca
2003
Sculpture
Technique mixte sur bois

Nous devons souvent regarder à l’intérieur et à l’extérieur pour transformer le processus de création et chercher une nouvelle position. Sortir de cette cécité intérieure est quelque chose de douloureux et beaucoup sont piégés dans le conflit psychique selon lequel nous devons être tout ce qui est en nous, sans savoir s’il y a quelque chose. Pour sortir de cette cécité, il faut regarder dehors, c’est pourquoi Rasero choisit la nature morte, De Vegetabilibus, les bois et le constructivisme. Trouver des éléments de la nature qui peuvent faire partie de l’œuvre, comme dans le cas de la série Barraca [Baraque], dans laquelle les matériaux simples s’adaptent parfaitement.
Crucifixión
2004
Peinture
Technique mixte sur bois

L’œuvre Crucifixion nous ramène à un univers d’atmosphère fragile et solitaire, à une métaphore d’existence, de vie et de mort. Se sentir seul devant l’horizon, ne pas avoir devant soi un Dieu qui puisse vous guider ou se retrouver sur une corde raide où la moindre erreur commise est punie. Naviguer entre les péchés capitaux d’une manière rebelle, pour nourrir la source de l’imagination qui se transformerait en matière d’art et où l’univers deviendrait un salut pour racheter les fautes.
El sueño del arquitecto
1998
Peinture
Technique mixte sur bois

Dans l’œuvre El sueño del arquitecto [Le Rêve de l’architecte], on voit un personnage faisant toutes sortes d’équilibres pour ne pas franchir le seuil qui nous sépare de l’abîme. C’est une œuvre qui a accompagné inconsciemment l’artiste ces derniers temps. Un voyage aller-retour constant. Ce travail prend une importance particulière en tant que déconstruction du processus créatif de Rasero, où les préoccupations antérieures sont évidentes. Au même temps, il découvre et anticipe également ce que seront ses futurs travaux de recherche autour de l’étude de l’espace.
Tríptico
2006
Sculpture
Technique mixte sur bois

L’été éclate soudainement avec des couleurs vives et un calme absolu : rien ne bouge. L’été est notre jardin des délices, où le temps est lent et monotone et où l’on se sent souvent ancré au milieu d’un océan chaud et silencieux. Et tout d’un coup, l’été est fini. Les saisons se répètent, la nature continue d’être retenue dans son cercle d’éternel retour. C’est la sensation que l’on pourrait retrouver dans la série De Vegetabilibus.
Sin título
1996
Peinture
aquarelle sur carton

Marcher sur le vide, sur un trou rempli de temps, d’espace, de soucis ou de désir, mais toujours en respirant la fragilité de la corde raide. Chaque jour, nous devons faire face à de nouveaux défis avec une énergie pleine et vivante. Cette fois-ci, nous ne marchons pas sur la corde, mais nous la tenons avec force et nous prenons l’impulsion pour nous moquer de cette fragilité qui nous fait tant peur, sans craindre l’incertitude qui nous dérange tant.
Funámbulo
1996
Peinture
aquarelle sur carton

Sin título
1975
Drawing
dessin au crayon sur papier

El grito
1999
Peinture
Technique mixte sur bois

Homenaje a GAudí 2
2002
Drawing
dessin au crayon sur papier

Red
2003- 2004
Peinture
Technique mixte sur bois

Sin título
2003
Peinture
Technique mixte sur bois

Sin título
2004
Peinture
Technique mixte sur toile

Tempus fugit
1998
Sculpture
céramique

Barracas
2003
Sculpture
Technique mixte sur bois

Sin título
2008
Peinture
Technique mixte et matériel sur toile

Tríptico
2007
Peinture
Technique mixte sur bois





BARCELONA
ESPAIS VOLART
Expositions temporaires d'art contemporain

Espai Volart Telèfon E-mail Localització
BARCELONA
MUSEU CAN FRAMIS
Musée de la peinture contemporaine

Can Framis Telèfon E-mail Localització
PALAFRUGELL
MUSEU CAN MARIO
Musée de la sculpture contemporaine

Can Mario Telèfon E-mail Localització
TORROELLA DE MONTGRÍ
MUSEU PALAU SOLTERRA
Musée de la photographie contemporaine

Palau Solterra Telèfon E-mail Localització


Inscrivez-vous à la newsletter © 2019 Fundació Vila Casas   *   Politique de confidentialité   *   Cookies policy   *   Site map   *   Anunzia